Espace Libraires Foreign Rights
Accueil
S'inscrire à la newsletter Flux RSS Retrouvez-nous sur facebook Retrouvez nous sur twitter Retrouvez-nous sur YouTube
Accueil
Robert Laffont Bouquins Nil Julliard Seghers
Accueil
Rechercher
Catalogue numérique
Accueil Nouveautés A paraître Catalogue Evénements Les auteurs En images
This caption can be styled using CSS.
couverture
Parution : 5 Janvier 2017
Format : 1 x 205 mm
Nombre de pages : 324
Prix : 19,00 €
ISBN : 2-260-02945-0
Acheter le livre
Voir la version numérique
Retour Partager sur Facebook Envoyer à un ami Imprimer la fiche
   
IL FAUT SE MÉFIER DES HOMMES NUS
   
Anne AKRICH
« Si Dieu ne s'était pas mis en tête de planter ce foutu jardin en Éden, on n'en serait pas là. Si, au milieu de ce jardin, Il n'avait pas fait pousser l'arbre de la connaissance, la femme n'aurait pas croqué dans le fruit et ne l'aurait pas tendu à l'homme. Tout le monde serait resté nu. On aurait continué à cultiver sagement la terre et à dompter les fleuves. Si l'homme-poussière et la femme-côtelette n'avaient pas entrepris de se venger en lançant la rumeur de l'Éden, leurs descendants n'auraient pas eu cette idée fixe : retrouver le jardin ! Ils n'auraient pas construit de beaux bateaux pour partir à sa recherche. Ils n'auraient donc jamais trouvé Tahiti, ni ne l'auraient baptisée ainsi : Paradis perdu. S'il n'avait pas été perdu, personne n'aurait songé à le retrouver.
Pas même Marlon Brando. »
À mi-chemin entre la biographie tragi-comique d'un monstre sacré du cinéma et le thriller introspectif, ce roman jubilatoire dynamite en un seul récit deux mythes toujours enracinés : le glamour hollywoodien et le paradis terrestre.
« Biographie tragi-comique d'un monstre sacré du cinéma, thriller introspectif, portrait désenchanté d'un éden trop brutalement passé de l'âge de pierre à celui du nucléaire, le deuxième roman d'Anne Akrich, culotté, est un vrai banquet. »Marine de Tilly, Le Point 19/01/2017

« Anne Akrich louvoie adroitement entre la biographie documentée de l'homme qui chérissait son « noble outil » et le thriller psychologique, dézinguant au passage le glamour de Hollywood et l'image de carte postale des îles du Vent. »Véronique Cassarin-Grand, L’Obs 19/01/2017

« Elle manie la mélancolie et les clichés, le glamour et l'humour juif, sans cacher, et même en exhibant, ses trucs d'écrivains et ses ressorts bien huilés. Thriller des îles, anti-biographie d'un monstre sacré, c'est aussi un livre sur les coulisses du roman, sur les coulisses du spectacle, sur le mensonge. Et sur le trouble plaisir que l'on y prend, du moment qu'il est bien fabriqué. »Marguerite Baux, Elle 06/01/2017

Née à Paris en 1986, Anne Akrich est d'origine polynésienne et tunisienne. À l'âge de douze ans, elle part pour Tahiti ou elle passera toute son adolescence avant de retrouver la capitale et de poursuivre des études de littérature à la Sorbonne. Elle a commencé un doctorat sur les adaptations cinématographiques d'À la recherche du temps perdu, l'a interrompu pour aller à New York écrire le scénario d'un long métrage de fiction avec Jerry Schatzberg, et de retour à Paris, s'est lancée dans l'écriture de son premier roman, Un mot sur Irène. En parallèle, elle travaille, depuis son lancement, pour le...
Lire la suite
S'abonner à la newsletter   Qui sommes nous ?   Contacts   Mentions légales   Plan du site