Espace Libraires Foreign Rights
Accueil
S'inscrire à la newsletter Flux RSS Retrouvez-nous sur facebook Retrouvez nous sur twitter Retrouvez-nous sur YouTube
Accueil
Robert Laffont Bouquins Nil Julliard Seghers
Accueil
Rechercher
Catalogue numérique
Accueil Nouveautés A paraître Catalogue Evénements Les auteurs En images
This caption can be styled using CSS.
couverture
Parution : 23 Août 2012
Format : 130 x 205 mm
Nombre de pages : 360
Prix : 20,00 €
ISBN : 2-260-01916-1
Acheter le livre
Voir la version numérique
Retour Partager sur Facebook Envoyer à un ami Imprimer la fiche
   
L’HIVER DES HOMMES
   
Lionel DUROY
Reclus dans la petite république ethniquement « pure » pour laquelle ils ont combattu leurs voisins croates et bosniaques, les Serbes de Bosnie sont pourtant aujourd'hui les gens les plus désespérés qui soient. Un voyage aux confins de l'Europe et une méditation sur la guerre et l'inaptitude au bonheur.
Fasciné par le destin des enfants de criminels de guerre, Marc part à Belgrade en 2010 pour enquêter sur le suicide de la fille du général Mladic, accusé de crimes contre l'humanité par la justice internationale et pourtant vénéré dans son pays. Dans la minuscule république serbe de Bosnie, Marc se retrouve face aux acteurs de ce conflit abominable. Avec une franchise déconcertante, ils racontent les désastres qu'ils ont vécus, les atrocités qu'ils ont commises pour conquérir une paix improbable. Aujourd'hui, ils ont le sentiment d'avoir gagné, ils ont chassé les Musulmans et les Croates. Enfermés dans un territoire ethniquement pur, ils ont réalisé ce rêve nationaliste qu'on voit ressurgir aux quatre coins de l'Europe : se débarrasser enfin de l'autre. Mais leurs frontières infranchissables ne sont qu'une prison derrière laquelle meurt tout un peuple.
Lionel Duroy pose sur ces êtres démunis, enlisés dans leurs certitudes, un regard lucide et empreint d'empathie. Ces hommes et ces femmes sont-ils les derniers survivants d'un monde qui disparaît ou les précurseurs d'un désastre à venir ?
Interview de l'auteur
Dans ses prévisions sur la rentrée littéraire, Le Parisien attribue le prix Médicis à L'hiver des hommes de Lionel Duroy, « livre troublant, puissant, (un) reportage en harmonie totale avec l'art romanesque (qui) interroge la nature de l'homme. »
Pierre Vavasseur, Le Parisien

« Duroy aime les maudits et rend touchant un peuple qui s'est créé un pays comme on se bâtit une prison rien que pour soi. On lit le récit de ce désastre et on éprouve pour ces monstres la même émotion que pour les sales esclavagistes d'Autant en emporte le vent. »
Gilles Martin-Chauffier, Paris Match

« A défaut de réparer une existence fracassée, Duroy a construit une oeuvre. Réflexion subtile, poignante sur la condition humaine, L'Hiver des hommes est une pierre de plus à l'édifice. Il y est question de haine, de peur, de folie. Chacun pourra y trouver l'écho de ses propres angoisses. »
Tristant Savin, LIRE

"L'hiver des hommes est construit comme un roman-enquête, ou un roman-reportage, genre périlleux s'il se confond trop avec l'exercice journalistique. Lionel Duroy évite l'écueil, relatant des récits puissants et terribles"
Bernard Fauconnier, Le Magazine Littéraire

"Roman-vérité exceptionnel de finesse et de lucidité"
Jean-Christophe Buisson, Le Figaro Magazine

« On est ici au plus près de la vérité d'un être et de la folie du monde. »
La Vie

« L'Hiver des hommes est un très beau livre sur les prisons dans lesquelles on naît, et celles que l'on édifie autour de soi... L'écriture limpide de Duroy guide le lecteur à travers ces geôles. Aussi sombre que puisse être L'Hiver des hommes, il laisse espérer qu'une évasion soit malgré tout possible. »
Raphaëlle Leyris, Le Monde des livres

« L'écriture de Lionel Duroy, cette façon unique qu'il a d'impliquer le lecteur dans ses histoires, nous conduit sur des chemins que nous n'aurions jamais eu l'idée d'emprunter. Qui, en dehors de quelques historiens et spécialistes de géopolitique, s'intéresse aujourd'hui aux obscurs combattants serbes? Et qui aurait imaginé trouver auprès d'eux une réponse à ses questions existentielles sinon Lionel Duroy ? Son approche humaniste de ces hommes nous aide à les mieux comprendre et nous interroge aussi : qu'aurions-nous fait à leur place? »
Sylvie Lainé, L'indépendant

"Voyage halluciné au pays des âmes brûlées, écrit dans la neige et le sang."
Thierry Gandillot, Les Echos

"L'hiver des hommes se penche sur le destin des enfants de bourreaux en ex-Yougoslavie."
Marine Landrot, Télérama

"Ce livre passionne et bouleverse."
Violaine Binet, Vogue

"L'auteur tente de cerner "l'effroi dévastateur qui...avait jeté les uns contre les autres", ceux qui furent autrefois tous yougoslaves."
Stéphanie Gatignol, Pleine Vie

"Lionel Duroy s'interroge sur la souffrance des enfants de dictateurs et d'assassins, partagés entre le déni et l'horreur, condamnés d'une façon ou d'une autre à expier à leur tour les fautes de leurs pères."
Olivier Mony, Livres hebdo

Lionel Duroy est l'auteur de plus d'une douzaine de romans dont Écrire, Le Cahier de Turin, Des hommes éblouissants, Trois couples en quête d'orages et Priez pour nous, ces deux derniers ayant été adaptés pour le grand écran. En 2010, son roman Le Chagrin a reçu le prix François-Mauriac, le prix Pagnol du roman d'enfance, le prix Marie-Claire du roman d'émotion et le prix des lecteurs de la ville de Brive. Depuis, il a publiéColères, L'Hiver des hommes (prix Renaudot des lycéens 2012 et prix Joseph Kessel 2103), Vertiges et Échapper.
S'abonner à la newsletter   Qui sommes nous ?   Contacts   Mentions légales   Plan du site