Espace Libraires Foreign Rights
Accueil
S'inscrire à la newsletter Flux RSS Retrouvez-nous sur facebook Retrouvez nous sur twitter Retrouvez-nous sur YouTube
Accueil
Robert Laffont Bouquins Nil Julliard Seghers
Accueil
Rechercher
Catalogue numérique
Accueil Nouveautés A paraître Catalogue Evénements Les auteurs En images
This caption can be styled using CSS.
couverture
Parution : 22 Août 2013
Format : 140 x 225 mm
Nombre de pages : 408
Prix : 21,00 €
ISBN : 2-260-02096-8
Acheter le livre
Voir la version numérique
Retour Partager sur Facebook Envoyer à un ami Imprimer la fiche
   
LES ANGES MEURENT DE NOS BLESSURES
   
Yasmina KHADRA
À travers une splendide évocation de l'Algérie de l'entre‑deux‑guerres, Yasmina Khadra met en scène, plus qu'une éducation sentimentale, le parcours obstiné – de l'ascension à la chute – d'un jeune prodige adulé par les foules, fidèle à ses principes, et qui ne souhaitait rien de plus, au fond, que maîtriser son destin.
Il se faisait appeler Turambo, du nom du village misérable ou il était né, dans l'Algérie des années 1920. Il avait pour lui sa candeur désarmante et un direct du gauche foudroyant. Il fréquenta le monde des Occidentaux, connut la gloire, l'argent et la fièvre des rings, pourtant aucun trophée ne faisait frémir son âme mieux que le regard d'une femme. De Nora à Louise, d'Aïda à Irène, il cherchait un sens à sa vie. Mais dans un monde ou la cupidité et le prestige règnent en maîtres absolus, l'amour se met parfois en grand danger.



Entretien avec Yasmina Khadra ()
Facebook auteur
Site de Yasmina Khadra
La plupart des romans de Yasmina Khadra sont traduits en plus de 40 langues. Adaptés au théâtre dans plusieurs pays (Amérique latine, Europe et Afrique), en bandes dessinées, certains de ses livres sont aussi portés à l'écran (Morituri ; Ce que le jour doit à la nuit ; L'Attentat). Les hirondelles de Kaboul est en cours de réalisation en film d'animation par Zabou Breitman. Yasmina Khadra a aussi co-signé les scenarios de La voie de l'ennemi, avec Forest Whitaker et Harvey Keitel, et de La Route d'Istanbul, tous deux réalisés par Rachid Bouchareb. Ce que le jour doit à la nuit...
Lire la suite
S'abonner à la newsletter   Qui sommes nous ?   Contacts   Mentions légales   Plan du site