Espace Libraires Foreign Rights
Accueil
S'inscrire à la newsletter Flux RSS Retrouvez-nous sur facebook Retrouvez nous sur twitter Retrouvez-nous sur YouTube
Accueil
Robert Laffont Bouquins Nil Julliard Seghers
Accueil
Rechercher
Catalogue numérique
Accueil Nouveautés A paraître Catalogue Evénements Les auteurs En images
This caption can be styled using CSS.
couverture
Parution : 4 Février 2016
Format : 130 x 205 mm
Nombre de pages : 238
Prix : 18,00 €
ISBN : 2-260-02222-7
Acheter le livre
Voir la version numérique
Retour Partager sur Facebook Envoyer à un ami Imprimer la fiche
   
NAISSANCE D’UN PÈRE
   
Laurent BÉNÉGUI
Comment les hommes deviennent-ils des pères ?
C'est la question qui se pose à Romain à quelques jours de l'accouchement de Louise. Il avait pourtant espéré que la paternité pousse en lui à mesure que l'enfant se développait dans le ventre de sa compagne. À deux semaines de la naissance d'Alessia, il doit se rendre à l'évidence : son amour reste entièrement réservé à Louise et il est incapable d'éprouver des sentiments pour la petite fille qui arrive.
Tout se précipite lorsqu'une tempête s'abat sur la ville. Louise ressent les premières contractions et se rend à la clinique ou d'importants dégâts l'obligent à partager la salle de travail avec Sandrine, une autre femme dont l'accouchement est imminent. Le mari de Sandrine ne viendra pas, il s'est désintéressé de la grossesse de sa femme depuis qu'il sait qu'elle va encore avoir une fille, et Romain n'a pas d'autre choix que d'assister les deux femmes pendant leur travail, tenant la main de l'une, de l'autre, puis des deux en même temps, tandis qu'elles souffrent.
Deux femmes, deux accouchements et deux naissances en quelques heures : c'est beaucoup pour un homme qui a déjà du mal à assumer la perspective d'être père... Qui plus est s'il s'agit de deux nouveau-nés aux sorts contraires. Car Alessia va bien, mais Romain ne parvient ni à la prendre dans ses bras ni à prononcer son prénom. Tandis que l'autre petite fille, elle, est née avec une lourde malformation cardiaque et se voit dirigée aux urgences pédiatriques. En quatre jours, Romain devra surmonter un choc terrible pour que toutes ses certitudes – ou plutôt ses incertitudes – s'effondrent devant les implacables, magnifiques et terrifiantes exigences de la vie. Pour qu'enfin il crée un lien charnel avec son enfant et libère, comme après un hiver trop long, toute l'affection contenue en lui.
Lire un extrait ()
« Justesse et nerfs à fleur de peau, pour ce joli roman de la paternité naissant dans une maternité. »Gilles Chenaille, Marie Claire

« Pour son onzième roman – l'auteur qui est aussi scénariste, réalisateur et producteur – nous plonge dans un huis clos médical et moral ou il ausculte des êtres fragiles en proie au doute et au sentiment de ne pas être a la hauteur. »Point de vue

« À partir de ce que l'on pourrait considérer comme un fait divers indéfiniment répété se dessine une aventure personnelle qui, sans perdre sa spécificité - c'est là le principal mérite de Laurent Bénégui - accède à l'universel. ... Une leçon d'existence. »Jacques Lovichi, la Marseillaise

« Laurent Bénégui nous offre ici un roman d'une beauté à couper le souffle, éminemment sensible, sensuel et lyrique, et pour tout dire bouleversant. »
Caroline Doudet , Cultur'elle [INTERNET]

« Laurent Bénégui use d'une très belle langue. Le rythme qu'il donne ne l'empêche pas de faire preuve de beauté et de délicatesse »
Yves , Les 8 plumes [INTERNET]

« Ambiances chaotiques, charnelles, écorchées, intimistes, troublantes, graves, des mots de poésie, des mots d'amour, il n'en oublie pas son humour. Bénégui sait émouvoir... et témoigne d'une belle sensibilité. »
Sylectures [INTERNET]

Romancier, mais aussi scénariste et réalisateur, Laurent Bénégui poursuit de livre en livre sa conquête des lecteurs, de plus en plus nombreux à apprécier la fécondité de son imagination et la vivacité de son écriture. Chez Julliard, il est l'auteur de douze romans, dont : La Paresse de Dieu (1998) Grand Prix de la littérature Policière, Je ne veux pas être là (2006), Le jour ou j'ai voté pour Chirac (2007), Le Tournevis infiniment petit (2008), SMS (2009), Mon Pire ennemi est sous mon chapeau (2010) Prix Albert Bichot, et le dernier en date La Part des anges (2017). Son talent...
Lire la suite
S'abonner à la newsletter   Qui sommes nous ?   Contacts   Mentions légales   Plan du site