Espace Libraires Foreign Rights
Accueil
S'inscrire à la newsletter Flux RSS Retrouvez-nous sur facebook Retrouvez nous sur twitter Retrouvez-nous sur YouTube
Accueil
Robert Laffont Bouquins Nil Julliard Seghers
Accueil
Rechercher
Catalogue numérique
Accueil Nouveautés A paraître Catalogue Evénements Les auteurs En images
This caption can be styled using CSS.
couverture
Parution : 18 Août 2011
Format : 130 x 205 mm
Nombre de pages : 96
Prix : 14,50 €
ISBN : 2-260-01831-9
Acheter le livre
Voir la version numérique
Retour Partager sur Facebook Envoyer à un ami Imprimer la fiche
   
POUR MÉMOIRE
   
Mazarine PINGEOT
Mazarine Pingeot ose un texte aussi violent que personnel ou elle met en scène un adolescent d'aujourd'hui, dévasté par la découverte de la Shoah.
C'est l'histoire d'un garçon hanté par la Shoah. Pourtant, ni lui ni sa famille n'ont été touchés par le génocide. Mais enfant, il a vu à la télévision des images qu'il n'aurait pas dû voir - le cauchemar trop réel de Nuit et Brouillard. Cela a suffi à faire écrouler le début de sa vie. C'est l'histoire de cet adolescent qui n'a plus trouvé le sommeil, et décidé de ne plus manger. Qui a construit son existence sur une obsession, celle de ces scènes d'extermination massive, et qui s'y est perdu, à force de s'interroger. Comment cela a-t-il été possible ? Comment vivre parmi les hommes après ça ? Comment être un homme ? Sous la forme d'un monologue introspectif, le garçon devenu adulte raconte le choc, la douleur, les délires, la descente aux enfers, depuis l'enfant brusquement orphelin de ses frères humains, à l'adolescent anorexique qui mène une lutte intransigeante contre le bonheur, confondant devoir de mémoire et devoir de souffrance. Et nous écoutons, dans un texte aussi court que percutant, le cheminement de cette conscience en butte avec LA page noire du XXe siècle. Avec une honnêteté désarmante, Mazarine Pingeot surprend, encore une fois. C'est la voix d'une génération mal à l'aise qu'elle élève, une génération grandie dans l'effroi et l'abstraction d'une horreur à laquelle elle a échappé, mais qui a fondé son époque ainsi que celles à venir. Une génération ou chacun, juif ou non, s'est retrouvé en prise avec cette question. Parce que la Shoah est l'héritage qui continue de mettre à mal l'idée d'humanité, parce qu'elle demeure une blessure, parce qu'il est nécessaire qu'elle le demeure. La mémoire, la dépression, la difficulté d'aimer, le poids écrasant de l'Histoire sur les destins individuels, Mazarine Pingeot retrouve des thèmes qu'elle tisse en les variant d'un livre à l'autre, construisant une oeuvre sombre et singulière. Mais cette fois, c'est l'individu qui s'en prend à l'Histoire, et tente de la soumettre. Un combat vain, dont l'issue, malgré tout, recèle un espoir : celui d'une descendance meilleure.
Extrait (pdf)
"La romancière évite tous les pièges : le pathos et la caricature qui aurait consisté à simplement laisser son personnage partir à la dérive. Elle lui donne la parole et les questions qu'il se pose sont également les nôtres. Joli travail."
Femme Actuelle 29/08/2011

"La description de l'anorexie et de sa logique interne fait preuve d'une justesse pénétrante."
GRAZIA

"Grave et percutant."
Télé Loisirs 22/08/2011

"Mazarine Pingeot, fille de François Mitterrand, livre ici un roman poignant et puissant, qui interroge également la légitimité des écrivains à s'emparer de la douleur des autres. Véritable réussite, ce livre démontrera, s'il fallait encore le prouver, le vrai talent de cette fille trop longtemps cachée. Mazarine Pingeot est véritablement une des voix littéraires importantes d'aujourd'hui. Parce que la force de ses écrits y croise une écriture des plus vibrantes, souvent implacable. Une vraie écrivain."
Le Matin

"Quatre-vingt-seize pages d'une violence inouïe, écrite dans une langue remarquable."
Sylvie Metzelard, Marie France 01/10/2011

"Ecrit dans une langue élégante et claire, ce texte à la deuxième personne est une adresse à la jeunesse."
Les Notes bibliographiques 01/10/2011

Site de la web-émission de Mazarine PINGEOT
Facebook de Mazarine PINGEOT
Normalienne, professeure agrégée de philosophie, scénariste (notamment de L'Économie du couple, de Joachim Lafosse, 2016), Mazarine Pingeot a déjà publié douze livres, tous chez Julliard (dont Bouche cousue, Bon petit soldat et Mara) à l'exception d'Entretien avec Descartes, publié chez Plon, et de La Dictature de la transparence, chez Robert Laffont.
S'abonner à la newsletter   Qui sommes nous ?   Contacts   Mentions légales   Plan du site